Image-article-cqpm

18 nouveaux CQPM inscrits au RNCP

Depuis le 24 mars 2017, nous avons 18 CQPM (certificats de qualification Paritaire de la métallurgie) inscrits au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles) !

Ces CQPM s’ajoutent aux précédents, soit un total de 37 CQPM inscrits au RNCP !

Quels avantages pour les entreprises et les salariés de la branche de la Métallurgie, dans la mise en œuvre de ces CQPM ?

  1. Accessible par la voie de la VAE,
  2. Décomposition par blocs, permettant de valider partiellement le CQPM ou/et d’inscrire le salarié dans une démarche pluriannuelle pour obtenir la certification (minimisant, ainsi le temps d’absences en entreprise par rapport aux contraintes économiques),
  3. Éligibilité au CPF (Compte personnel de formation)

Par ces inscriptions aux RNCP, nous souhaitons accompagner les entreprises industrielle dans leur développement économique en favorisant l’employabilité des salariés ou des demandeurs d’emploi par une reconnaissance des capacités professionnelles acquises.

L’équipe de la Direction emploi Formation de l’UIMM, l’ADEFIM et le Pôle Formation des Industries Technologiques restent à votre disposition pour répondre à votre besoins.

Liste des 37 CQPM Inscrits aux RNCP

  • CQPM 0002 : Dessinateur d’études industrielles
  • CQPM 0007 : Opérateur en matériaux composites
  • CQPM 0009 : Opérateur-régleur sur machine-outil à commande numérique par enlèvement de matière
  • CQPM 0013 : Conducteur de systèmes de production automatisée
  • CQPM 0015 : Soudeur
  • CQPM 0021 : Opérateur en maintenance industrielle
  • CQPM 0027 : Technico-commercial industriel
  • CQPM 0034 : Fraiseur industriel
  • CQPM 0037 : Tourneur industriel
  • CQPM 0042 : Soudeur industriel
  • CQPM 0045 : Conducteur d’Equipements Industriels
  • CQPM 0049 : Technicien en industrialisation et en amélioration des processus
  • CQPM 0056 : Concepteur modélisateur numérique de produits ou de systèmes mécaniques
  • CQPM 0059 : Chaudronnier d’atelier
  • CQPM 0061 : Électrobobinier fabricant
  • CQPM 0082 : Assembleur monteur de systèmes mécanisés
  • CQPM 0093 : Tuyauteur(euse) industriel(le)
  • CQPM 0101 : Technicien de la qualité (en attente des blocs)
  • CQPM 0119 : Pilote de systèmes de production automatisée
  • CQPM 0137 : Technicien en maintenance industrielle (en attente des blocs)
  • CQPM 0142 : Chargé(e) de projets industriels
  • CQPM 0148 : Equipier autonome de production industrielle
  • CQPM 0150 : Agent logistique (en attente des blocs)
  • CQPM 0183: Responsable d’équipe autonome
  • CQPM 0187 : Ajusteur Monteur de structures aéronefs
  • CQPM 0195 : Coordonnateur de système QSE
  • CQPM 0206 : Intégrateur câbleur aéronautique
  • CQPM 0243 : Opérateur polyvalent d’équipe autonome de production
  • CQPM 0251 : Animateur d’équipe autonome de production
  • CQPM 0264 : Coordonnateur du développement des ressources humaines
  • CQPM 0265 : Technicien en gestion et administration des ressources humaines
  • CQPM 0272 : Animateur de la démarche Lean
  • CQPM 0281 : Technicien en maintenance des systèmes oléohydrauliques
  • CQPM 0282 : Technicien en conception des systèmes oléohydrauliques
  • CQPM 0291 : Assembleur composites aéronautique
  • CQPM 0300 : Technicien d’usinage sur machines-outils à commande numérique
  • CQPM 0302 : Préventeur en cyber sécurité
LFDA

L’UIMM Yonne s’associe au lancement de La Fabrique de l’Avenir

L’UIMM Yonne s’associe aux fédérations industrielles françaises dont l’UIMM qui ont décidé pour la première fois de parler d’une seule et même voix, autour d’un projet inédit : La Fabrique de l’Avenir.

Alors que la conjoncture économique montre des signes de reprise et au moment où se décide le futur de l’économie française, les Fédérations Industrielles ont décidé d’agir ensemble pour porter l’industrie au cœur du débat. Elles espèrent ainsi provoquer une prise de conscience des Français et des candidats à l’élection présidentielle par une mobilisation collective sans précédent. Les fédérations industrielles partagent le même constat aujourd’hui d’une industrie qui se transforme et qui a des solutions à apporter aux problèmes des Français.

Vignette-Facebook-1La Fabrique de l’Avenir s’inscrit dans une démarche d’actions et de preuves : cela passe par un travail sur l’attractivité du secteur auprès des Français car il est pourvoyeur de beaucoup d’opportunités (100 000 postes à pourvoir chaque année d’ici 2025). Cela passe également par la volonté d’agir ensemble sur des projets partagés et prioritaires comme la transformation digitale de l’industrie ; l’évolution de la formation pour de nouveaux métiers en phase avec les attentes des Français ; une ambition industrielle pour l’Europe ; la conciliation de l’environnement et de l’industrie avec notamment « l’économie circulaire » ; le développement de nouveaux modèles d’affaires et de production liés au big data, avec par exemple des partenariats entre des acteurs traditionnels et des start-up.

L’industrie compte aujourd’hui 3,1 millions d’emplois directs et 4,5 millions d’emplois indirects. Avec 75% des dépenses de la R&D en France, soit 25 Mrds d’euros investis chaque année, les industries françaises portent l’innovation et le progrès technologique. Ce sont enfin les industries qui sont à l’origine du dynamisme et de l’attractivité de nos territoires : 260.000 PMI et TPI créent de l’emploi localement.

Pour lancer cette démarche inédite, les fédérations industrielles prennent la parole aujourd’hui avec un Manifeste, publié dans la presse nationale et régionale, qui témoigne de l’engagement de La Fabrique de l’Avenir au service d’une industrie porteuse de solutions pour notre pays. D’autres projets collectifs mobiliseront La Fabrique de l’Avenir sur des enjeux stratégiques pour l’industrie de demain.

“L’UIMM, pleinement associée dans cette démarche, est convaincue que la transformation que connaît l’industrie est une opportunité parce qu’il n y a pas d’économie forte sans industrie forte. Le sort de notre industrie et donc celui de notre économie pour les 10 ans à venir se décide maintenant. L’industrie doit retrouver sa place au cœur de l’activité de notre pays et dans le cœur des français. Il est de notre responsabilité, nous les industriels, de nous mobiliser et d’y arriver », ajoute Alexandre Saubot, Président de l’UIMM.

Télécharger le manifeste

17797950_1813932538859071_48517499_o

Être mandataire pour porter la voix des chefs d’entreprise

Cinquante chefs d’entreprise, cadres dirigeants et administrateurs se sont réunis le 29 mars autour de Béatrice de Courson et Cécile Charlier de la Direction des Mandats au MEDEF National pour échanger autour des mandats portés par le MEDEF Yonne. Certains de ces mandats sont remplis par des chefs d’entreprise adhérent à l’UIMM Yonne.

L’objectif de cette convention : échanger, faire découvrir et rappeler le rôle important du mandataire qui porte au sein de nombreuses organisations politiques, administratives,  économiques et sociales la voix des chefs d’entreprise.

Tour à tour, Laurence DERBECQ, mandataire à l’URSAFF, Jocelyne VOYER, mandataire TASS et TCI, Jean-Pierre FAITOUT, conseiller prud’homal, Olivier GENDRY, mandataire à la COPAREF et Bernard MACHAVOINE, mandataire au Comité Régional de l’Habitat ont partagé l’expérience de leur quotidien au sein de différentes instances ; l’occasion pour les chefs d’entreprise de se rendre compte des réalités externes au monde de l’entreprise et l’importance de concourir aux décisions qui les impactent.

Le MEDEF Yonne c’est plus de 150 mandataires ! Vous souhaitez en savoir sur la représentativité ? Comment obtenir un mandat ?

Contactez Thierry PECCARD,

03 86 49 26 34 / 06 61 38 08 74
t.peccard@yonne-yonne.fr

image-aide-financiere

Une aide financière pour les apprentis

Une aide de 335 € pour les apprentis de moins de 21 ans ayant conclu leur contrat d’apprentissage entre le 1er juin 2016 et le 31 mai 2017.
Un décret, publié au Journal Officiel du 2 mars 2017, crée une aide ponctuelle visant à améliorer le pouvoir d’achat des apprentis de moins de 21 ans.
À compter du 3 mars 2017, les jeunes ayant conclu, en qualité d’apprenti, un contrat d’apprentissage dont la date de début d’exécution est comprise entre le 1er juin 2016 et le 31 mai 2017 et âgés de moins de 21 ans à la date de début d’exécution de ce contrat, pourront bénéficier d’une aide financière de l’État.

Cette aide forfaitaire est fixée à 335 €, quelle que soit la durée du contrat d’apprentissage.
L’apprenti signataire de plusieurs contrats d’apprentissage entre le 1er juin 2016 et le 31 mai 2017 ne peut toutefois bénéficier de cette aide qu’une seule fois.

Celle-ci est cumulable avec toutes les autres aides perçues par le bénéficiaire, y compris les prestations sociales. Il n’en sera pas tenu compte pour la détermination des plafonds de ressources du foyer fiscal de rattachement de l’apprenti pour le bénéfice de prestations sociales. L’aide est par ailleurs incessible et insaisissable.

Concernant les détails administratifs, l’apprenti remplissant les conditions ci-dessus ne peut bénéficier de l’aide que si le contrat d’apprentissage est bien enregistré par une chambre consulaire (secteur privé) ou par le représentant de l’État (secteur public non industriel et commercial), et qu’il est transmis à la DIRECCTE du lieu d’exécution du contrat d’apprentissage.

La gestion et le versement de l’aide sont assurés par l’Agence de services et de paiement (ASP).
C’est à cet organisme que les apprentis doivent communiquer, via un téléservice, les coordonnées de paiement et les informations nécessaires au versement de l’aide :

  • avant le 1er juin 2017, lorsque le début d’exécution du contrat d’apprentissage est intervenu en 2016 ;
  • avant le 1er novembre 2017, lorsque le début d’exécution du contrat d’apprentissage est intervenu en 2017.

Par courrier postal, les apprentis (ou leur représentant légal) peuvent transmettre le formulaire et toute pièce permettant à l’administration de les identifier :

  • avant le 16 juillet 2017, lorsque le début d’exécution du contrat est intervenu en 2016 ;
  • avant le 15 décembre 2017, lorsque le début d’exécution du contrat est intervenu en 2017.
Image-article-cqpm

L’UIMM Yonne vous aide à trouver des compétences rares

Le 16 février, le premier jury paritaire de l’UIMM Yonne de l’année 2017 a délivré le Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie (CQPM) « Soudeur Industriel » à 16 demandeurs d’emploi.

Afin que vous puissiez identifier les candidats qui peuvent vous intéresser, nous vous informerons par via UIMM Actu (la Newsletter de l’UIMM Yonne) avant chaque lancement de formation.
Plusieurs actions de formations sont et seront programmées, nous vous informerons des futurs résultats et surtout de la disponibilité de ces nouveaux professionnels de la Métallurgie !

Le 4 mai prochain, une formation d’opérateurs en tôlerie sera lancée. Pour avoir plus de renseignements, veuillez contacter : Karène Ternois au 0386492657

Ces actions s’inscrivent dans le cadre du déploiement du « Plan 1 000 000 » soutenu et financé par l’État en région, la Région et les partenaires sociaux. Ceux-ci ont la volonté d’accroitre les efforts de formations mobilisés au profit des demandeurs d’emploi en vue d’augmentation de leur qualification.

Pour rappel, il existe 174 CQPM différents, vous pouvez les consulter sur le site www.cqpm.fr

Au niveau national, à ce jour, plus de 110 000 CQPM ont été délivrés aux salariés et aux demandeurs d’emploi. Les 2/3 sont généralement des jeunes publics et le 1/3 restant des adultes. La première motivation est souvent la volonté d’évoluer dans leur entreprise ou d’accéder à un nouvel emploi.
Nous notons un taux d’insertion à l’issue de la formation de 85% à 6 mois pour ceux ayant obtenu un CQPM.

photo M.VAUCOULOUX et M.BEX

L’industrie icaunaise s’expose sur les murs du Ministère du Travail

André BEX, Président de l'UIMM Yonne, et Claude VAUCOULOUX, Délégué Général de l'UIMM Yonne devant l'exposition
"Transmission par l'Alternance", boulevard des Invalides, sortie Métro Varenne et à découvrir jusqu'au 22 mai 2017.

C’est à l’Hôtel du Châtelet qui abrite le Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Dialogue Social que s’est tenue mercredi 22 février, l’inauguration de l’exposition Transmission par l’Alternance du Pôle Formation 58-89 en partenariat avec l’UIMM Yonne.

Retour sur l’ascension de 16 clichés qui parlent de nos métiers !

En juin 2016, le Pôle Formation 58-89, fait appel au photographe Christian Morel pour réaliser des photographies des apprentis du centre, en plein travail avec leur maître d’apprentissage. Le fil rouge de ce projet : la « transmission » au sein d’entreprises de l’Yonne et de la Nièvre :

  • CHAROT à Sens : énergies renouvelables solaires et les pompes à chaleur.
  • Cyril SANCHEZ : ferronnerie d’art située à Pourrain
  • LA FOURNEE DOREE : pâtisserie et viennoiserie industrielle à Bassou
  • CMS : fabrication de machines-outils pour le travail des métaux à Migennes
  • ENODIS PRODUCTION à Auxerre : équipements pour cuisine professionnelle.
  • TOURSOR à Véron : ressorts enroulés à froid pour de nombreuses industries.
  • TUBAUTO : porte de garage depuis 1933 à Gron
  • AGENCINOX à Aillant-sur-Tholon : mobilier pour hôpitaux et équipements destinés au marché de la santé.
  • AUVERGNE AÉRONAUTIQUE à Auxerre : usinage de précision et/ou de grande dimension
  • HMY à Monéteau : leader mondial dans la conception et la fabrication d’équipements pour les espaces commerciaux
  • LOOK CYCLE à Nevers : leader mondial de la pédale automatique route qui a reçu en 2009 le prix de la PME la plus innovante de France, grâce à sa politique de recherche et développement

De cette collaboration sont nés 16 clichés qui dès l’été 2016 ont été exposés sur les différents sites du Pôle Formation 58-89, au cinéma d’Auxerre et dans plusieurs entreprises du réseau à l’instar de Tubauto.

En septembre 2016, dans le cadre de différentes visites dans l’Yonne, la Secrétaire d’État à l’Apprentissage et à la Formation Professionnelle Clotilde Valter s’est rendue au Pôle Formation 58-89 et a notamment pu découvrir l’exposition « La Transmission par l’Alternance ».

C’est alors que le Ministère du Travail, pour la première fois dans son histoire, a demandé à exposer certains des clichés sur ses façades. Le but étant de faire profiter les passants de la beauté des prises de vues mais aussi qu’ils « saisissent le lien, le geste, le regard, qui changent nos représentations sociales sur l’apprentissage » et sur les métiers des Industries Technologiques. Le grand public pourra ainsi les voir durant 3 mois sortie Métro Varenne, boulevard des Invalides.

Ce mercredi 22 février s’est tenue l’inauguration de cette exposition. Ce sont pas moins d’une soixantaine de personnes dont le député Guillaume Larrivé et le sénateur Jean-Baptiste Lemoyne qui se sont rassemblés autour de Clotilde Valter et du Délégué Général de l’UIMM Yonne et du Pôle Formation 58-89, Claude Vaucouloux, pour découvrir l’exposition.

Nous vous proposons de revenir en images sur cet événement en cliquant ici.

Regardez les différents discours de l’inauguration :

  • Claude VAUCOULOUX, Délégué Général de l’UIMM Yonne

 

  • Clotilde VALTER, Secrétaire D’État à l’Apprentissage et à la Formation Professionnelle

 

  • Discours de Christian MOREL, photographe
920

Bilan CQPM : exercice 2016

Dans le cadre de la politique Emploi-Formation de l’UIMM, validée en mars 2011, l’UIMM Yonne assure la mise en œuvre du dispositif de certification CQPM et CQPI sur le département.

L’objectif de l’UIMM Yonne est d’accompagner les entreprises dans l’acquisition, l’adaptation, l’évolution et l’évaluation des compétences afin qu’elles puissent maintenir leur compétitivité et se développer.

Un total de 174 personnes ont été candidats à la certification, 134 candidats ont obtenu un CQPM et/ou un CQPI. Soit un taux de réussite moyen de 77%.

Vous trouverez ici ce bilan sur l’année d’exercice 2016.

Droits image : Onlyyouqj – Freepik.com
OIH96U0

Résultat enquête CQPM TQ

Le CQPM Technicien a été créé en 1992. Depuis 5 ans, il est inscrit au RNCP et par conséquent éligible à la VAE.

Chaque année, ce CQPM est délivré à presque 200 personnes.

Dans le cadre du déploiement de la Politique emploi formation de l’UIMM, la CPNE de la Métallurgie a demandé au GTP  Qualification,  de  décomposer  les  CQPM  inscrits au RNCP en blocs de compétences.
Avant de réaliser ce travail d’ingénierie, l’UIMM Yonne a souhaité saisir cette opportunité pour réviser le référentiel de compétences. La onzième compétence du CQPM Technicien Qualité, « Synthétiser les résultats d’un plan d’expériences simple…», est rarement mise en œuvre dans les entreprises. Les organismes, accompagnant les candidats, doivent généralement prévoir une mise en œuvre en situation reconstituée pour valider cette compétence.
A partir de ce constat, une enquête a été lancée auprès des entreprises utilisatrices (tuteurs ayant accompagné un candidat et personnes certifiées avec au moins trois années d’expérience professionnelle).

Vous trouverez ici le rapport d’opportunité de révision suite aux résultats d’enquête CQPM TQ (la deuxième solution a été retenue par la CPNE de la Métallurgie)

Image article:  designed by Chevanon – Freepik.com
IMG_9041

Retour en image sur la cérémonie des vœux au monde économique

Le jeudi 26 janvier s’est tenue l’événement marquant en ce début d’année pour le monde économique icaunais : la cérémonie des vœux au monde économique.

Jointe au MEDEF Yonne, à la FDSEA 89 et la FFB 89, l’UIMM Yonne a donc présenté ses vœux pour cette nouvelle année à un amphithéâtre de plus de 200 chefs d’entreprises. Avant la conférence tenue par Jean-Marc SYLVESTRE, André BEX, Président de l’UIMM Yonne est revenu sur le bilan économique de 2016 : « …croissance timide, taux de marges encore trop bas et une incompréhension entre le monde de l’entreprise et une partie du monde politique, notamment traduite par une loi travail très en retrait de ce qu’il était possible de réaliser sans porter atteinte au fondements de notre modèle social. » Pour 2017, le président de l’UIMM Yonne espère des solutions pour redonner une espérance industrielle à notre pays, « Il n’est pas, pour moi, acceptable que l’industrie française représente inexorablement un peu plus de 10 % du PIB alors qu’elle représente 12 à 13 % en Espagne et Italie et 16 % en Allemagne, Pays exemplaire pour l’emploi. »

L’UIMM Yonne tient à remercier ses partenaires :

RVB_UIMM_PF_BO5889_10CM   logo Sodiva Avallon-Auxerre  La Poste Solutionsbusiness     Jeannin Automobiles     logo-societe-generale-566x301       Harmonie Mutuelle Vie

Nous vous proposons un retour en image de la soirée en cliquant ici

 

Résultat_insertion-2016-12-02 O.GENDRY

Projet d’insertion sur 3 ans : bilan à mi-parcours

Avec le soutien financier, entre autre, du fonds A2I (Agir pour l’insertion dans l’industrie, fonds de dotation, créé le 5 décembre 2009, à l’initiative de l’UIMM), nous avons, avec ID’EE Interim (agence d’intérim d’insertion d’Auxerre) lancé un projet en avril 2014.

L’objectif : permettre à un public éloigné de l’emploi industriel de s’insérer durablement, en proposant un parcours en intérim d’insertion alliant suivi du projet professionnel, propositions de missions, sas de pré-qualification et de qualification afin de sécuriser le parcours.

Au travers de ce projet, l’UIMM Yonne a souhaité diversifier les réponses possibles aux besoins de recrutement des entreprises, l’intérim étant un dispositif efficace et réactif pour des montages rapides de formation et de recrutement. Ce projet s’appuie sur le dispositif Job Évolution, permettant d’orienter des candidats potentiels vers les métiers industriels

Dans le cadre de ce partenariat, nous avons l’ambition d’accompagner sur 3 ans une soixantaine de demandeurs d’emploi relevant de l’Insertion par l’Activité Économique. La moitié entrera sur des parcours de formation afin d’obtenir des certifications professionnelles (CQPM) en lien direct avec les métiers en tension du secteur industriel dans  l’Yonne.

1 2 3 4 5 6